Aux alentours 

Niedermorschwihr (5 km) : 

Charmant petit village typiquement alsacien entouré de vignes avec notamment une curiosité architecturale, le clocher vrillé de son église. Une jolie étape de la Route des Vins d'Alsace. 

 

Turckheim (7 km) :

Très beau village, à l'entrée de la vallée de Munster, réputé non seulement pour son riche centre historique et la qualité de ses vins, ainsi que pour son veilleur de nuit, qui continue à faire sa tournée tous les soirs à 22h, de mai à octobre. Chacune des trois portes emblématiques de Turckheim raconte une histoire: la porte du Brand, de Munster et la porte de France... à découvrir sans attendre. 

 

Eguisheim (12 km) :

aux portes de Colmar, partez à la découverte d'un des «plus beaux villages de France», remarquablement conservé avec ses remparts et ses ruelles étroites typiques du Moyen âge, ses façades à colombages multicolores et fleuries... 

 

Riquewihr (15 km) et Ribeauvillé (20 km) :

blottis entre montagnes, vignobles et plaine d'Alsace voici à découvrir deux des plus beaux villages viticoles de la Route des Vins. Riches en patrimoine historique, vous pourrez visiter 3 châteaux forts à proximité: le château St-Ulrich, le château Girsberg, ainsi que le château Haut-Ribeaupierre. 

 

Ammerschwihr (8km)

Le charmant village d'Ammerschwihr, situé entre vignoble et forêt, connu son âge d'or après l'apparition de la vierge aux Trois Epis en 1491. Dès lors, l'histoire de ces deux villages d'Alsace est scélée. Réputé pour être un des hauts lieux du vin en Alsace,Ammerschwihr possède 400ha de vignobles et bénéficie d'un climat exceptionnel. Depuis le Moyen-Age et jusqu'à la seconde guerre mondiale, Ammerschwihr avait tout d'un village de contes de fées avec ses fortifications, ses tours, sa halle au blé, ses maisons colorées et ses caves à vin ... Aujourd'hui, de l'opulence que connu Ammerschwihr, subsistent de magnifiques monuments épargnés par les guerres : fortifications du 13 ème siècle, églises et 2 tours du Moyen-Age. Ammerschwihr connait une des plus importante concentration de vignerons par rapport au nombre d'habitants. Son vignoble est reconnu par l'I.N.A.O. et fait partie des 67 communes de la grande plaine d'Alsace qui forment la "Route du vin en Alsace".

 

Munster et sa vallée (18km)

Munster et sa Vallée s'étendent sur plus de 30 kilomètres. L'avant Vallée, qui relie le massif des Vosges à la plaine d'Alsace, la petite Vallée puis la grande Vallée... Autant de vignobles, de villages authentiques ainsi qu'une extraordinaire variété de paysages, voila pourquoi on la surnomme la Vallée verte.

Munster est également une station verte (une Nature, des terroirs respectés et préservés, des lieux et des activités à partager toute l'année).  

La ville de Munster fut fondée au VIIème siècle par des moines bénédictins. Fleuron de l'industrie textile au XVIIIème siècle, réputée pour son délicieux fromage, Munster est aussi le berceau des cigognes que l'on dit "porte-bonheur" et qui restent le symbole de l'Alsace. Hiver comme été, il est toujours facile de les rencontrer et d'admirer leur vol grâcieux. Munster, coeur de cette verte Vallée d'où l'on peut partir à la conquête de cette nature si bien préservée, est une ville qui a conservé de nombreux vestiges de son passé. On peut les découvrir en se promenant tout autour de la place du marché où autour de la fontaine au lion. On pourra, tour à tour, découvrir les ruines de l'ancien cloître, le style néoroman de l'église protestante en grès rose datant du XIXème siècle ou encore son église catholique. 

Le très populaire marché de Noël de Munster est spécialisé dans les petits gâteaux de Noël appelés "Bredla'', 35 sortes rivalisent sur les étales tous les week- end de décembre autour du vin et des jus de pommes chauds.

A noter que la Vallée de Munster abrite également 4 stations situées au sein du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges : le Schnepfenried 1000 à 1258m, le Tanet 990 à 1280m, le Gaschney 990 à 1290m ainsi que les Trois Fours entre 1230 et 1250m d'altitude.

 

Colmar (17km)

A Colmar, tout nous replonge dans l'histoire : ses monuments, ses rues calmes et étroites où pavés et colombages nous ramènent quelques siècles en arrière. Ses places ensoleillées entourées de cafés font de cette petite ville un lieu plein de charme.

 La ville de Colmar, qui signifie «colombier», est entrée dans l'histoire grâce à Louis le Pieux, fils de Charlemagne, lorsqu'il attribue des terres forestières situées autour de Columbarium à l'abbé de Munster. Cette cité commence alors à grandir jusqu'à obtenir le statut de ville impériale au XIIIesiècle. C'est au Moyen-Age que Colmar se développe et s'organise institutionnellement, avec notamment l'apport des très puissantes corporations qui mettront de mettre sur pied un système démocratique qui durera jusqu'au XVIIesiècle. Ensuite la ville de Colmar sera placée sous la protection des rois de France. L'industrie textile s'installe à Colmar au XIXesiècle, à l'époque même où le traité de Francfort annexe l'Alsace, et donc Colmar à l'Allemagne. La langue française sera dès lors bannie jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Colmar jouit d'un riche patrimoine architectural. La vieille ville, possède une zone piétonne particulièrement étendue et riche en bâtiments anciens. En flânant dans ses ruelles vous pourrez admirer les façades des maisons colorées à colombages et apprécier des monuments d'architecture Gothique ou Renaissance, avec les célèbres maisons Pfister, de la Viole, du Cygne, ou encore la très réputée Maison des Têtes. Le pittoresque quartier de la Petite Venise, qui borde la rivière Lauch, est le lieu de charmantes et romantiques promenades dans Colmar.

 !

Kaysersberg et sa vallée (13km)

Kaysersberg, réputé pour son exceptionnelle richesse patrimoniale, est situé au milieu des vignobles bordés de forêts, dans la vallée de la Weiss, et se trouve également sur la route de St Jacques de Compostelle. Ce village mediéval séduit d'emblée avec ses maisons à colombages fleuries et colorées, ses ruelles pavées et son haut donjon. Son nom, Kaysersberg, signifie "mont de l'Empereur" et lui vient de son château, dont il ne reste aujourd'hui que des ruines. Par la suite, la ville se développa autour de cette forteresse, jusqu'à devenir une cité impériale renommée, entourée de murailles et de tours dont il subsiste encore de nos jours bien des vestiges. Le patrimoine architectural hors du commun de Kaysersberg témoigne de l'activité et de la prospérité de la ville aux 15ème et 16èmesiècles. Parmi les nombreuses légendes qui entourent la ville de Kayserberg, on raconte que c'est l'Empereur Barberousse lui même qui aurait fait construire le célèbre château de Kaysersberg.

 

Vous pouvez également consulter notre annonce sur la page Les Iris du site Enchambredhotes.com où elle figure sur la page Haut-Rhin. A bientôt dans notre maison d'hôtes !
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Marc & Alain